s a l s a   n i g h taccueil favorisrecommandercontact Traduction    
ACCUEILA PROPOSeNEWSeNEWSeCARDSeFOTOeVIDEOeDESK
 


Suivez le guide sur Twitter!

:::

    Salsa Night - Montréal
    

Porto, chocolat et fromage jusqu'au 20 février 2010

Accueil » Archives » février 2010 » Écrit le 19/02/2010





porto_chocolat (4k image)Cette année, le Festival Montréal en lumière célèbre le Portugal. Et qui dit Portugal dit porto Les gourmets et gourmands auront ainsi la chance de découvrir de savoureux produits du Douro et du Porto, région viticole portugaise qui produit des vins depuis plus de 2000 ans.


Jusqu'au 20 février, les festivaliers pourront se rendre au Complexe Desjardins, dès 11h30 pour déguster de nombreux produits et rencontrer différents producteurs au salon des vins. Pour un petit 5$, les participants pourront goûter à trois produits et recevront un verre de dégustation gravé INAO.

De plus, les curieux sont invités à participer aux séminaires menés par Bertrand Eichel, qui proposera trois différents portos mariés à des chocolats gourmets signés Geneviève Grandbois. Ceux qui ont une dent plus salées ne sont pas en reste puisqu'on y proposera également des accords portos et fromages d'ici.

Les séminaires ont lieu aujourd'hui à midi, 16h et 18h, et demain samedi, à midi, 14h et 16.

Plusieurs autres activités gourmandes se déroule tout au long du Festival Montréal en lumière. [Réf.24h]

Le porto et ses accords gourmands !

Le porto est un vin doux naturel – on dit aussi fortifié ou viné, né au Portugal dans la vallée du Douro. Les vignes poussent sur des pentes abruptes, striées de terrasses, tel un escalier géant grimpant vers le ciel. Dans ce vignoble étrange et fabuleux, les raisins sont récoltés le plus souvent à la main car ni les bêtes ni les machines ne peuvent y accéder.

Pour faire le porto, on interrompt la fermentation des raisins par l’ajout d’une eau-de-vie neutre qui maintient un taux élevé de sucre naturel résiduel. Le vin de porto est ensuite laissé à vieillir dans des fûts de chêne pendant au moins trois ans, puis embouteillé et mis sur le marché. Il porte le label de garantie de l’Institut du vin de porto.

Il existe plusieurs types de portos qui ont leurs aficionados. Le blanc se savoure aux beaux jours. Les Français prennent le ruby à l’apéro. Les Anglais apprécient leur tawny en digestif, avec un cigare. Les Québécois affectionnent le L.B.V. Quant au vintage, qui est le nec plus ultra du porto, il faut savoir attendre pour le boire et l’apprécier comme il se doit.

Les divers types de porto - Comment s'y reconnaître ?

Le porto blanc est fabriqué à partir de raisins blancs; il peut être doux ou sec. Jeune, léger et sec, il se sert en apéritif ou en « long drink » avec un soda tonique. C'est un portonic. Une fois ouverte, la bouteille se conserve au frais et son goût reste intact pendant trois à quatre mois. Mais qui, l'ayant goûté, attendra si longtemps ?

Le ruby, comme tous les autres types de portos qui suivent, est fabriqué à partir de raisins noirs. C'est le plus simple et le plus jeune des portos. Il est recommandé dans les sauces.

Le tawny, qui tire son nom de sa couleur roussâtre, est un assemblage de vins provenant de plusieurs récoltes, élevés en foudres de chêne pendant plusieurs années. Seuls les meilleurs tawnies portent une indication d'âge, 10, 20, 30 et même 40 ans. Il prend une légère oxydation au bout de quelques mois. Selon l'âge, il est servi légèrement rafraîchi en apéro avec des fruits secs et des noix, à la température de la pièce en accompagnement d'entrées comme le foie gras, à la fin du repas avec des fromages bleus (roquefort et stilton), et au dessert, avec des gâteaux aux œufs.

Le colheita (enfin, un mot portugais ! Il signifie vendanges) est un tawny issu d'une seule récolte, vieilli en fûts de bois pendant au moins sept ans, puis embouteillé juste avant expédition. À ce moment, il ne se bonifie plus. L'étiquette indique l'année de la vendange et celle de la mise en bouteille. Il a une saveur de noisette et un goût de fruit sec.

Le LBV (Late Bottled Vintage) est un porto de millésime vieilli dans le bois quatre à six ans, filtré et embouteillé. Lorsque le LBV est mis en vente, il est prêt à être consommé et n'a pas besoin d'être décanté. La bouteille ouverte se conserve debout au frigo pendant une quinzaine de jours. On le sert avec des desserts chocolatés, des fromages crémeux de type camembert, des tartes aux fruits rouges, mais aussi, si on l'ose, des viandes rouges juteuses ou des poissons cuits en sauce.

Le porto vintage regorge de mûres, de poivre et d'épices. C'est le plus grand de tous les portos, un vin culte. Produit d'une vendange exceptionnelle, ce vin millésimé est mis en bouteille deux ans après la vendange, sans subir aucun traitement. Il y poursuivra sa maturité pendant au moins une dizaine d'années ; il faut savoir attendre si on veut accéder au paradis. Aussi, quand vous achetez un vintage à la SAQ, même au prix demandé, sachez qu'il n'est pas prêt à être consommé. Mieux vaut le mettre en cave, attendre dix ou vingt ans. Une suggestion : achetez un vintage à la naissance d'un de vos enfants et dégustez-le à sa majorité ! Les années 1945, 1955, 1963, 1966, 1970, 1975, 1985, 1990 ont donné de grands vintages. Laissez mûrir les 1991, 1994 et maintenant 2000. Pendant la maturation du vin, des dépôts naturels se forment. C'est pourquoi il a besoin d'être décanté avec soin et mis à respirer. Le porto vintage se déguste seul ou avec du fromage, des noix, des fruits secs. La bouteille ouverte ne se conserve pas plus de 24 heures, parfois moins.

Quand le boire ? Les accompagnements du porto

À l'apéro, le blanc aiguise l'appétit. Il se sert frais, sur glace, nature ou avec du tonic, escorté d'olives et d'amandes grillées et de saucisson. Les portos rouges, quant à eux, détestent les glaçons et se savourent au mieux servis à 14/15°C dans un verre à paroi fine, de forme tulipe, à jambe courte. Qu'ils soient LBV, colheita, tawny ou vintage, évitez de les consommer à l'apéritif, ce qui est un non-sens gastronomique, car ce sont des vins puissants.

À table, le maître de maison se sert en premier et le porto passe de convive en convive dans le sens des aiguilles d'une montre. C'est important de faire le tour en partant de la gauche car la légende veut que le diable en personne soit aux aguets derrière votre épaule droite. S'il venait à tendre sa main sur votre porto, Dieu sait ce qu'il adviendrait de vous et de votre famille !

Si le ruby et le jeune tawny sont réservés aux sauces et se savourent sur une salade de foies de volaille, le LBV et le tawny de plus de 10 ans, estimés « sucrés », parviennent grâce à leur élégance et leur complexité, à établir de savoureuses connivences avec des mets salés. Ils vont aux légumes doux, aux oignons et aux carottes. Somptueux avec le foie gras froid ou chaud, ils s'entendent avec le canard aux pêches, aux figues ou à l'orange et même avec un steak au poivre.

Les fromages un peu forts au goût de noisette, le gruyère, le cheddar, le cantal, les pâtes persillées type roquefort, bleu d'Auvergne ou de Charlevoix, vont très bien au tawny. Les Anglais, grands spécialistes du porto qu'ils ont découvert, emplissent leur stilton de porto et laissent le fromage s'imprégner de vin pendant quelques jours, voire des semaines...

Au dessert, le porto fait alliance avec le chocolat. Il va aux desserts légers et peu sucrés : salade de melon, gratin de mangue, sabayon, mousse, tarte et feuilleté aux fruits rouges. L'opulence d'un grand vintage ou la saveur moelleuse d'un vieux tawny, servis après le café, avec un cigare, conduisent au paradis des gourmands !

Comment conserver le porto ?

Les vintages, vendus en bouteilles bouchées au liège qui se conservent couchées afin que le bouchon demeure humide, doivent être bus aussitôt ouverts comme n’importe quel grand vin, car ils s’altèrent vite. Les bouteilles avec un bouchon à l’émeri (tous les portos non vintage) se conservent debout, à l’ombre, à une température constante, entre 10 et 20°C. Ouverts, les tawnies et LBV se gardent quelques semaines, parfois davantage, moins s’il ne reste qu’un fond.

Il existe au moins 170 types de porto au Québec. Une vingtaine de marques, de différentes catégories sont vendues en bouteilles de format 375 ml. Commencez par celles-là pour découvrir le goût du porto que vous préférez. Afin de ne rien perdre de ce nectar des dieux, optez aussi pour le petit format si la consommation chez vous est exceptionnelle. [Réf.Métro]

Suivez le guide sur Twitter!

Samedi 27 février 2010 - Nuit Blanche
CKUT 90.3 FM Diffuse Nuit Blanche!

Réponses: 1 opinion

Le lundi, 1er mars, Chloé à écrit:

Vraiment bien l'explication sur les divers Porto!




Tags




Signer le Livre d'Or Salsa Night, vous aussi !

<>  février 2010 

Dernières parutions:
dim lun mar mer jeu ven sam
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   


Les derniers articles du mois de février 2010

Vendredi 21 septembre 2012 - Marc Anthony

Le Festival Salsa de Quebec - du 26 au 30 septembre 2012

Samedi 25 février 2012 - Nuit brésilienne

Caliente Son - mardi 14 août 2012

La Salsa sur le Net
 

Sondage (Voir les résultats)

Ma danse préférée:

La Salsa New-Yorkaise
La Salsa Cubaine
La Cumbia
Le Cha Cha
Le Merengue
La Bachata
Le Konpa
Le Swing
Le Tango
Autres

:::

© 2002-2010 Salsa NightClause de confidentialité | Contactez-nous